Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 23:43
Ce matin, lors de notre promenade (presque) quotidienne, nous avons fait une rencontre, et oui encore une !!!
Celle-ci n'était pas franchement "attirante" mais bon, nous sommes à la campagne et nous trouvons de tout.
Et celle-ci a fait l'objet d'une petite leçon de sciences naturelles.




Description physique du ver de terre.

Le corps du ver de terre est mou, sa peau est humide et un peu visqueuse (gluante).
Il a la forme d’un cylindre (tube) rosé effilé aux deux bouts qui atteint chez les plus grands 30 cm de long et 9 mm de diamètre.
Il est composé d’une centaine d’anneaux mis bout à bout qui portent chacun 4 paires de soies. Il est impossible de distinguer une tête. Le ver de terre n’a pas d’yeux véritables mais il possède sur toute la surface de la peau des terminaisons nerveuses sensibles à la lumière. Il possède une bouche.
Sur chaque côté du corps, le ver a cinq poches qui ont le rôle de cœurs.


La nutrition du ver de terre.

La nuit le ver de terre va chercher sa nourriture.
Il avale des feuilles pourries, des débris de racines avec beaucoup de terre. Il digère les aliments et rejette la terre : c’est pour ça qu’on voit des tortillons de terre.
Le ver fait des provisions dans ses galeries : il les enrobe de mucus (matière visqueuse) pour les garder en réserve.


Le déplacement du ver de terre.

Les vers de terre se déplacent grâce à leurs petits anneaux.
Le lombric rampe par contractions et allongements successifs de son corps et en s’accrochant avec ses soies locomotrices. Les anneaux se rapprochent et s’éloignent.
Il rampe en ligne droite sur la terre.

La respiration du ver de terre.

L’humidité est indispensable à la respiration du ver de terre. La respiration se fait à travers la peau qui est mince et perméable. Elle est perméable à condition d’être humide. L’oxygène pénètre à travers sa peau et se fixe sur le sang. Le lombric a une respiration cutanée.
Quand le temps est sec, le lombric creuse plus profond pour faire ses galeries et rester humide. En été on trouve des vers de terre desséchés, ils sont morts asphyxiés.
  

La reproduction du ver de terre.

Le ver de terre est à la fois mâle et femelle mais il faut quand même qu’il y ait une rencontre entre deux vers de terre.
Les cellules reproductrices mâles (spermatozoïdes) d’un ver vont féconder les cellules femelles (ovules) de l’autre ver et inversement.
Plus tard le ver pond des œufs qui sont rassemblés dans un manchon de matière gluante et plus tard encore des minuscules petits lombrics sortiront des œufs.

La régénération du ver de terre.

Quand le ver se coupe , la partie la plus petite meurt mais la plus grande peut de reformer entièrement parce que dans chaque anneau il y des organes essentiels à la vie : tube digestif, vaisseaux sanguins, peau (qui sert à respirer) etc...
S’il n’y a plus de partie postérieure, elle se reforme et si c’est la partie antérieure qui manque elle se refait aussi.

Rôle du ver de terre.

Le nombre des lombrics dans un terrain varie entre 300 000 à 3 à 4 millions par hectare.
Les vers de terre nous aident à faire pousser la végétation parce qu’ils font bouger la terre.
Ils avalent la terre en mangeant des aliments puis rejette la terre en creusant des galeries. Ainsi ils aèrent la terre et l’eau peut circuler.
Le rôle du ver de terre est très important.



 

Petit résumé trouvé ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maman fait l'école - dans Les cours
commenter cet article

commentaires

nana 27/03/2009 19:32

quand j'étais petite je savais même les prendre ds mes mains, moi fille de la campagne maintenant je suis plus sur la réserve excellente leçon merci a toi et biz a vs 2

céline 27/03/2009 16:47

je me coucherai moin bête ce soir...merci pour ce moment de culture.
BISES

Cencwen 27/03/2009 11:21

Bon, je ne raffole pas de tout ce qui rampe^^, mais, vu l'utilité des lombrics pour notre planête, je fais toujours attention à ne pas les écraser quand j'en croise!
Merci pour le cours:)
Bisous:)

Marjolaine 26/03/2009 10:53

Eh bien même si je n'ai pas fait la balade avec vous, j'en aurai appris des choses sur le ver de terre. Quel animal étonnant !

Domi 26/03/2009 08:13

vu la couleur foncée de celui là il ne va plus rien avaler du tout je pense lolll
c vrai que les vers sont indispensables et ça ne me dérange pas de les prendre en main pour les bouger de place quand je travaille au jardin ...
bizzz

Présentation

  • : Le blog de Maman fait l'école
  • Contact

Bienvenue dans le rêve de Toinou.
C'est l'histoire d'un pré-ado de 12 ans, déscolarisé depuis un an et qui vit sa passion à fond. 




Le fan-club de Toinou.