Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 02:39

PREMIER SEMESTRE :

 

Calendrier 1

 

DEUXIEME SEMESTRE :

 

Calendrier-2.jpg

 

En violet : Le trophée Julie Tonelli sur le circuit de Lavelanet.

En bleu : Le trophé Open Atlantique sur les circuits de Layrac, Muret, Mérignac, Escources.

En vert : Le trophée Midi-Pyrénnées sur les circuits de Lavelanet, Belmont sur Rance, Ales, Muret et Ganges pour le trophée du Sud.

En rouge : Le championnat de France, sur les circuits d'Ancenis, Septfontaine et Muret.

En rose : La coupe de France sur le circuit d'Essai.

En jaune : Le trophée Kart-Mag sur le circuit de Soucy.

25 et 26 juin, qualification de la bridgeston cup sur le circuit de Septfontaine.

16 et 17 juillet, bridgeston cup (si qualifié) sur le circuit de Saint-Amand.

Repost 0
Published by The dream of Toinou - dans Le karting
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 01:16

Oh, là, là, je n'ai pas vu le temps passer !!!

Tout d'abord je viens vous souhaiter une bonne et heureuse année, qu'elle vous apporte santé, joies et bonheur avant tout.

Je me rends compte qu'il manque beaucoup d'articles, je vais juste faire le récapitulatif de la fin de saison et je reprendrai tout cela dès février.

Alors, il y en a tellement à dire que je ne sais par quoi commencer.

Tout d'abord je vais vous donner des nouvelles de Toinou :

Celles et ceux qui suivent son histoire connaissent le "problème" principal qu'il avait à combattre et bien ... Tatatatatadam ... Il a réussi, il mesure à ce jour 1,64m pour 54 kilos (52,8 avant les fêtes mais bon, il faut bien se lacher de temps en temps).

Il a été très courageux, bien plus que moi ;-))

Ces deux derniers mois, il a suivi un régime hyper-protéïné, afin d'atteindre un poids raisonnable et de le stabiliser, pari tenu.

Il lui reste une toute petite semaine, histoire de reperdre ce qu'il a prit pendant ces deux dernières semaines et il reprendra son rééquilibrage alimentaire classique.

Nous nous étions fixé un autre objectif, terminer le programme scolaire avant la reprise de la saison ... Hummm, hummm, nous serons sans doute un peu en retard ...

Passons aux résultats des dernières courses :

La septième et dernière du trophée du Sud-Ouest, il a obtenu une très belle deuxième place, sous la pluie avec une roue à plat, il n'a rien laché.

 

La quatrième et dernière course du trophée Nord-Picardie, sous la pluie aussi, nous avons un peu craint, pensant que les petits pilotes Picards étaient habitués à rouler sous la pluie, il n'en ait rien, ils sont comme beaucoup de petits Bordelais, quand il pleut, ils restent bien sagement à l'abris ... Nous étions donc sur le même pied d'égalité.

Départ de la manche des chronos, le démarreur lache sournoisement, il n'a donc pas pu prendre le départ et partira dernier pour la manche qualificative, ça tombe plutôt mal, ils sont 11 sur la ligne de départ (le plus gros plateau des 4 courses).

Ca ne parrait pas trop le déranger ... Il termine la cession en deuxième position !!!

Départ de la pré-finale, passage devant le premier ... Le classement ne changera plus jusqu'à la fin de la finale.

Notre petit pilote est donc vainqueur du trophée Nord-Picardie.

 

Dernière course de la saison, finale du championnat d'Aquitaine (auquel il n'a pas participé, il n'a fait que 3 courses, juste pour s'amuser et se préparer pour la saison prochaine).

Il pleut, il fait beau, il pleut ... On règle le chassis, on re-règle, on recommence ... Ce sont des conditions climatiques loin d'être idéales et c'est un peu pénible mais c'est ainsi pour tout le monde.

Il faut savoir que dans sa catégorie, les pneus pluie sont interdits, il faut donc jouer avec les réglages, mais cela devient une loterie quand le temps est aussi changeant, la piste sèche très vite, se remouille et ainsi de suite.

Le samedi se passe très bien, les chronos aussi, il fera le troisième temps, une excellente place pour un niveau qui ne devrait pas être le sien ... Sans doute trop bien pour certains ...

En effet le dimanche matin, nous découvrons de l'acide dans le bidon d'huile ... La seule chose que nous ayons laissé sous la structure ... Heureusement que papa a du "nez" et s'en ai rendu compte ...

Et non, ce n'est pas le monde des bisounours, bien évidemment nous ne savons pas d'où ça vient (quoi que, par rapport au comportement de certains nous avons une petite idée) mais une chose est certaine, ce n'est pas un gamin qui a fait ça ... 

Et oui, il y a des parents qui sont prêts à n'importe quoi pour faire gagner leurs morpions !!!

La manche qualificative et la pré-finale se déroulent aussi bien que les chronos, petite satisfaction très personnelle, le speaker a du prononcé son nom autant de fois que celui de tous les autres réunis, il faut bien dire qu'il s'est fait remarquer par son pilotage le Loulou, ne lachant rien, ne faisant aucun cadeau tout en restant correct, un vrai chef quoi.

Et vint enfin l'heure tant attendue et redoutée de la finale, tout le monde est en pré-grille de départ et là ... Stupeur ... Papa se rend compte qu'il a oublié de re-fixer les cables de freins qu'il vient de changer ... Il est trop tard (il est interdit d'avoir des outils) et il ne faut surtout pas que Toinou s'en rende compte, alors il laisse comme ça, n'essayant même pas de les visser un peu à la main.

Le départ est donné et ... Toinou est en panne, son kart n'avance pas, enfin pas comme il devrait, pfffffffffff, quelle guigne, c'est le découragement total ... Sauf pour lui ... il va user de tous les stratagèmes possibles pour empêcher les autres de passer, retardant au maximum ses freinages, prenant des risques à chaque virages, fermant les portes et il conservera tant bien que mal sa troisième place.

Comme d'habitude papa culpabilise, au dernier moment il a changé une pièce, il a du se tromper de quelques millimètres (et oui, cela se joue à très peu de chose) ou alors le moteur commence à fatiguer mais en général la différence n'est pas aussi flagrante, non ... Il a du se tromper !!!

C'est un mal pour un bien puisque Toinou a tout de même conservé sa troisième place, tout le monde a vu qu'il était en panne, il a donc ainsi montré de quoi il est capable.

Et surprise, quelques jours plus tard, lors d'un entrainement, son moteur marchait très bien !!!

 

Voilà, ainsi c'est achevée cette toute première saison ... Ma cheminée est remplie de coupes et trophée divers, Toinou a remporté trois titres, c'est plutôt bien !!!

 

 

Repost 0
Published by The dream of Toinou - dans Le karting
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 23:41

Dimanche, avait lieu la troisième course du championnat, sur le circuit de Saint-Genis-De-Saintonge, en charentes.

Je vous passe les détails, deux jours à faire les essais, les réglages, les coups de gueule de Papa, la répartie de Toinou ...

"Tu roules comme une chèvre" ... "Tu as qu'à prendre le volant pour voir" ... "Fais pas ça comme ça" ... "Fais ça comme ci" ... "Je sais ce que j'ai à faire" ... Bref, la guerre entre le père et le fils ;-)))

Dimanche matin, tout le monde se lève de bonne heure, les essais libres démarrent à 9h00, il faut être prêts !!!

10h00, c'est la manche chronométrée, celui qui fera le meilleur temps, sera devant et ainsi de suite (je crois bien que cela, je vous l'ai déjà expliqué ;-).

Toinou finira quatrième mais en pleurs, se tordant de douleur, nous allons voir l'équipe médicale qui est sur place, c'est musculaire, on lui donne un doli*, un ibu*, il doit se reposer un peu et pourra repartir.

 

dedicace1.jpg


Oui mais voilà, la prochaine manche c'est dans une demi-heure et là, ce sont les qualifications, pas question de les louper où il partira en pré-finale à la dernière place.

Il remonte dans le kart et fait sa manche, dont il arrivera encore 4ème, il partira donc en pré-finale en deuxième ligne, c'est pas trop mal, étant donné le nombre de pilotes qu'ils sont et la douleur.

Midi, c'est la pause, il en profite pour se reposer un peu, se faire masser, magnétiser (merci Serge), ça à l'air d'aller un peu mieux.

Deux heures, ça repart, c'est la pré-finale, il faut assurer pour avoir une bonne place en finale, il finira ... 2ème !!!

Il a de plus en plus mal, du mal à respirer, à parler mais qu'à cela ne tienne, il fera la finale, même dernier il veut passer le drapeau à damier.

 

Portrait-bon.jpg


On lui donne les dernières recommandations et c'est parti pour 16 tours ... Il ne lâchera pas le premier pendant plusieurs tours, suivi de prêt par son copain Alex.

Jusqu'à ce que devant lui se trouve un "débutant" en tracteur (4 temps), le premier a réussi à le doubler, pas lui, on lui met le drapeau bleu (ce qui veut dire que le dernier est rattrapé par la tête de la course et doit les laisser passer), Toinou voyant ça, ralenti un peu, attend qu'il se pousse et remet les gaz (comme il dit) pour le doubler mais à ce moment précis, "le tracteur" dévie de sa trajectoire et vient se mettre devant Toinou !!!

Et là, catastrophe, il lui rentre dedans à pleine vitesse et ils se retrouvent tous les deux au milieu du terre plein, ouf, plus de peur que de mal mais que de temps perdu, peu importe, il n'a pas lacher la pédale d'accélérateur pendant ce temps là et repart plus vite que jamais.

Le voilà qui lève la main pour sortir du circuit, le pare-choc avant est cassé et fait un drôle de bruit, Papa et Stéf, partent en courant, sautant par dessus les barrières au milieu de gens, se vautrant en peu (hein Stef) pour se rendre au bord de la piste et lui faire signe de continuer ... ouf, il re-baisse le bras et repart ... On apprendra plus tard qu'il ne les a pas vu, il s'est simplement dit que perdu pour perdu il fallait tenter le tout pour le tout et priorité absolue : passer la ligne d'arrivée quelque que soit sa place.

Il était donc 2ème avant ce choc, il se retrouve 7éme et il reste ... 7 tours, c'est sûr, c'est foutu pour le podium, les autres roulent bien aussi, il ne pourra pas les remonter et encore moins les doubler.

C'est bien mal connaître mon champion, non seulement il les remontera, les doublera et reviendra en 3ème position.

A l'avant dernier tour, celui derrière lui le poussera afin de le faire sortir de la piste, ça ne marche pas, il s'y attendait un peu.

Dans le dernier virage avant la ligne d'arrivée, il est prêt à "se poser" contre celui devant lui afin de le doubler, au dernier moment il se rendra compte que c'est son copain Alex, il relâche et il passeront presque le drapeau à damier ensemble.

Le temps que je fasse le tour et me rende sur la ligne d'arrivée, mon Toinou est en pleurs, il se tord de douleur mais qu'est ce qu'il est content ... Et Papa, et Papi, et Stef, et tout le monde ... 

Et voilà pas que la mamie du gamin qui a essayé de le sortir au dernier tour vient l'agresser, hurlant à qui voulait l'entendre qu'il était dangereux, qu'il poussait tout le monde ...

Pauvre petit chéri, pour la première fois il ne montait pas sur le podium (il faut savoir que l'année dernière il a été champion du trophée mais il était tout seul dans sa catégorie, facile d'être premier dans de telles conditions ;-).

La réponse ne se fit pas attendre, c'est le directeur de course qui a prit la parole et lui a rabattu le caquet :"il n'a rien fait de mal et vous, vous n'avez rien à faire ici, dégagez" ... Bien, pour une fois, bonne réponse !!!

Tout ceci sans compter que lorsque Toinou est sorti pendant la course, il y en a qui ont applaudis ... Ils ont fait moins de bruit à la fin de la course et sont partis discrètement, leur mouflet sous le bras ;-)))

Et un autre (le grand-père cette fois), qui dit "allez vas-y pleure".

Il a de la chance, Papa avait autre chose à faire mais il ne perd rien pour attendre celui-là !!!

Et oui, voilà, mon Toinou ennerve encore, il débute, il ne triche pas (contrairement à beaucoup) et ... il est devant !!!

Et re-visite à l'ambulance, on nous confirme que c'est musculaire, nous finirons aux urgences quand même.

Il s'est déplacé une côte, a un nerf pincé et de ce fait une contracture musculaire, je crois que c'était normal qu'il pleure en descendant du kart, non ???

MON FILS EST UN CHAMPION !!!

Heu, va pas falloir le dire trop fort, il va prendre la grosse tête ;-)))

Pour le moment, il est en tête du championnat.


 

Podium-saint-genis1.jpg

 

Bon, bein voilà, Papa avait fait un pari avec Toinou, s'il finissait premier, Papa ferait quelque chose, il n'a pas finit premier mais étant donné la course qu'il a fait, il a plus que gagné, cette troisième place, dans les conditions dans lesquelles il l'a eu, elle vaut 100 fois plus qu'une première place.

Et comme Papa est gentil, il partage avec moi sa défaite et moi aussi je dois m'y coller ... Mais c'est pour une très bonne cause alors ... Je vous laisse deviner !!!

Repost 0
Published by The dream of Toinou - dans Le karting
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 15:00

C'est une première, ça valait donc le coup de publier, afin de ne pas oublier ...

Le week-end dernier Toinou devait faire une course, vendredi soir Papa prépare le kart, remonte le nouveau chassis, fait ses réglages, bref il y passe plus de 4h00 et que découvre t-il ???

Toinou a mangé, en cachette, toute sa poche d'oeufs à la liqueur !!!

Grosse colère ... La punition tombe ... Pas de course !!!

Ouais, cause toujours mon Papounet, les punitions tu ne les tiens jamais ... Aller tout le monde au lit.

Le réveil fut dur lorsqu'il se rendit compte que Papa avait bien mit sa punition à exécution, qu'il était parti travailler !!!

Et comble de la coïncidence, Gaby avait un concours à quelques kilomètres du circuit où était prévue la course, nous avons donc été emmené Gaby mais pas Toinou.

Remangera-t-il en cachette ??? 


Mais Papa ne sachant pas résister aux yeux de merlan frit de son petit pilote, nous l'avons emmené s'entrainer, dimanche, sur le circuit de Saint Genis de Saintonge où aura lieu la prochaine course !!!

C'est un mal pour un bien cette punition, il fallait qu'il essaie son nouveau chassis, qu'il s'y habitue, que papa fasse les réglages en fonction de la piste ...

Bref, moi cela m'a bien arrangé tout cela, je n'aime pas bruler les étapes comme aurait tendance à le faire Papa, il faut le rappeler à l'ordre de temps en temps ce grand garçon.

Nous étions donc en Charentes, où il faisait très beau mais très froid.

 De face

 

de dos

Vous avez vu la roue avant droite ???

 

bac à gravier

Ah, bein oui parfois il faut descendre pour sortir du kart du gravier !!!

 

Salut

Règle de sécurité primordiale, on lève la main pour avertir les pilotes qui sont derrière que l'on va ralentir et quitter le circuit.

 

Je n'ai pas de photos de sa magnifique prouesse, il roulait à 107 kms/h lorsque, trop prêt du bord il a roulé sur les cailloux, l'un deux (ou plusieurs) est passé dans la chaine, la cassant ainsi que la couronne, le support et un carter.

Il nous a fait un beau tour sur lui même, en général, en cas de "tête à queue", le kart stoppe immédiatement, sauf que là, n'ayant plus de chaine, il était en roues libres, il a donc continué sur quelques mètres !!!


Demi-tour.jpg


Nous avons retrouvé la moitié de la chaine sur la piste et l'autre moitié ... Dans son siège !!!


Menus de mardi (hier).


Petit déjeuner : le jus de deux petites oranges et deux barres de céréales.

Une heure intensive de pisicne.

Déjeuner : Une salade landaise.

Les courses et une heure de marche.

Pas de gouter, déjeuner prit tard, après la pisicne.

Diner : quelques crevettes avec deux cuillères de riz, des fraises.

Repost 0
Published by The dream of Toinou - dans Le karting
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 12:01

C'est par là et cela se passe de commentaires ... Trop fière la maman poule ... Et le papa aussi ;-))

 

KSP.FR L'agence photo, dédiée au karting.

 

En espérant que ce ne soit qu'un début !!!


Menus de mardi :

 

Petit déjeuner : une orange pressée, 3 biscottes avec du jambon.

Déjeuner : du carpaccio et une salade d'endives, un yahourt.

Gouter : un sandwich au camembert, quelques gateaux.

Diner : Mac-Do (pas bien ;-(


Activités :

 

Quatre kilomètres de marche, pas de piscine, nous nous sommes rendu compte qu'après une course, c'est bien trop dur, Toinou est tout courbaturé, ce sera donc pour jeudi.

 

Repost 0
Published by The dream of Toinou - dans Le karting
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 22:53

Il a fallu batailler, courir mais ça y est, mon Toinou est inscrit pour la course, sa licence est en cours, tout roule ... Pour le moment !!!

Et cerise sur le gateau, il est licencié dans le club DASSAULT SPORT, oui oui, Dassault comme Marcel Dassault ... Les avions !!!

Je ne sais pas si cela lui apportera quelque chose de plus ou non mais il faut bien reconnaitre que c'est une petite fierté personnelle (merci Tonton Stef et Fred).

Ce matin, visite médicale pour la licence, cela a permit de faire le point, tout va bien, il est en pleine forme, il est APTE !!!

En suivant, direction le laboratoire pour une prise de sang, il a besoin d'une carte de groupe sanguin, c'est plus raisonnable tout de même ;-))

Même pas pleurer mon bb ... Ok, je sais ... Ce n'est plus un bb, juste MON bb ... On y retourne demain matin pour la deuxième prise de sang, afin de confirmer la première, pfffffffff.

Ensuite, il a rendez-vous chez l'osthéopathe pour une petite remise en forme (quelle chance;-).

La suite ... Mardi sans doute car je pense que nous ne rentrerons pas de bonne heure lundi, en redescendant de Nantes, nous faisons un petit détour par Angoulème où mon Gabichoux sera en concours !!!

Pffffffff, quel week-end en perspective !!!

 


Menus du jour (catastrophique aujourd'hui)

10h00 : Une brioche de chez le boulanger.

15h00 : KFC (des hot wings et des frites)

19h00 : Deux petits suisses.

Mais ce matin, le médecin nous a dit d'arrêter de lui faire perdre du poids, maintenant il faut juste le maintenir, alors un p'tit KFC de temps en temps, hein ...

Repost 0
Published by The dream of Toinou - dans Le karting
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 22:37

Le dimanche 7 mars, avait lieu la première manche du championnat régional de karting, elle se déroulait sur le circuit de Magesq, dans les landes.

C'était pour Toinou, la deuxième fois qu'il y allait, la première dans sa catégorie, en un mot il connaissait très peu le circuit.

Le samedi, il a du roder son moteur que papa venait de refaire et s'entrainer, c'était une belle journée ensoleillée, nous avons même pu déjeuner dehors.

 

magesq1.jpg

Regardez bien le regard, il est déjà au loin avant qu'il n'est fini de prendre son virage.

 

Le dimanche, jour de course, tout s'est bien passé, il a fait de bons résultats, le deuxième temps aux chronos et c'est classé 4ème à la pré-finale, ce qui veut dire qu'il est parti sur la deuxième ligne, côté gauche.

Et c'est à partir de là que tout dérape, celui devant lui "cale" au moment du départ et à du mal à redémarrer, bloquant ainsi ceux derrière lui et plus particulièrement Toinou, puisqu'en pareil cas, l'autre file démarre et ensuite ce sont ceux de derrière qui partent les premiers (je ne sais pas si je suis très explicite, la file de droite démarre et dans la file de gauche qui était bloquée par le premier, ce sont ceux du fond qui partent pour ne pas qu'ils se tamponnent (ils n'ont pas de rétros, ils ne voient donc pas si un autre kart est derrière ;-)).

Bien évidemment, entre temps, le premier est parti et Toinou se retrouve dernier !!!

Il y a faux départ, c'est annoncé au micro et puis rien, pas de drapeau rouge, la course n'est pas arrêtée.

Il faut tout de même précisé que celui qui a "calé" a repris sa place LUI et que son kart est entretenu dans "le team" (si l'on peut appeler ça comme ça) du directeur de course, alias le président du club, alias le "quelque chose" (je ne sais pas exactement quel statut il a) de l'UFOLEP, enfin en un mot de celui qui prend la décision d'arrêter ou non la course !!!

Et là, grand moment ... 

Je vais vous épargner les détails, je préserve mon image (lol) mais c'était à voir ou plutôt à entendre, vous étiez là ? Vous avez entendu une folle hurler ? C'était moi ...

Avant la fin de la course, Toinou tombe en panne, le carburateur qui déraille un peu, Super Papa Mécano culpabilise, il n'a pas prit en considération le changement de température et n'a pas re-vérifier le réglage avant le départ.

Peu importe, panne ou pas panne, il y avait faux-départ, cela n'a pas été respecté !!!

 

Magesq2.jpg

Dernier briefing de papa avant le départ de la finale.

 

J'attends, trèèèèèèèèès impatiemment la fin de la course, en trépignant pour aller voir le directeur de course, je l'arrête, ou tout au moins j'essais, il ne s'arrêtera pas, me parlera sans me regarder (quel homme !!!) et m'envoie sur les roses :

 

"Heu Monsieur X (pour le moment nous allons respecter son anonymat), il y a un règlement à deux vitesses à l'UFOLEP ???"

Bon, ok, je reconnais que je n'ai pas du lui demander gentiment, pire je l'ai carrément agressé ;-)

 

"Pourquoi vous me dites ça" (pendant la course, Greg (Mon numéro 2) est déjà allé lui demander pourquoi il n'arrêtait pas la course, alors me poser cette question c'est me prendre pour une bourrique).

 

"Vous osez me demander pourquoi, c'est quoi ce départ ?"

Toujours aussi aimable, peut-être même un peu moins ;-)

 

"Vous n'avez qu'à aller vous plaindre au directeur de course"

Toujours sans me regarder, sans s'arrêter et moi qui cours derrière (vous imaginez le tableau).

 

"Il est où le directeur de course ?"

 

"Là-bas de l'autre côté."

 

"J'y vais de suite."

 

"Non, vous n'avez pas le droit."

 

"Et bien je prendrai le gauche et c'est pas vous qui allez m'en empêcher".

 

FIN DE LA CONVERSATION.

 

Et oui, et je fais quoi maintenant, je ne peux effectivement pas aller voir le "directeur de course", la tour étant à l'opposée de là où nous sommes, le seul accès c'est la piste et bien entendu il est interdit et dangereux de la traverser pendant une course.

Qu'à cela ne tienne, lorsque Toinou avait passé sa journée à la foire, nous avions fait la connaissance d'un membre de l'UFOLEP, très gentil qui nous avait expliqué comment faire en pareil cas, ni une, ni deux, je prépare une réclamation par écrit et j'attend la fin des épreuves pour aller voir ce charmant "directeur de course" et lui expliquer ma façon de voir les choses.

C'est d'un pas décidé que nous nous dirigeons vers lui, ah oui entre temps mon Minou m'a rejoint, il va lui expliquer LUI comment cela doit se passer (je suis même obligée de le calmer, c'est pour dire), il est de dos, il s'est déjà fait accoster par d'autres parents (et oui bien sur, il n'y a pas que Toinou qui a été pénalisé par ce faux départ), il se retourne vers nous et là ... Encore un grand moment ... De solitude cette fois-ci ... C'est la personne avec qui nous avions passé la journée à la foire ... Je crois que ceux qui étaient à côté de nous on bien du rire ... Nous nous sommes arrêté net et moi, lui clamant "Oh, non, pas vous" ... 

Sur le coup, il n'a pas trop compris ce qu'il lui arrivait, nous lui avons expliqué, il a accepté notre réclamation mais nous ne lui avons pas donné, à son tour il nous a expliqué ce qu'il s'était passé, ce n'était pas lui le responsable de la décision, ce n'était même pas lui le directeur de course (il n'a pas la formation) mais bien Mr X.

 

Voilà, c'était la première course de la saison, Toinou est classé 7ème, c'est pas terrible mais il marque tout de même des points et puis ce n'est pas sa faute s'il est tombé en panne !!!

Oui, la course est finie mais moi, je n'ai pas fini de régler mes comptes ... A suivre !!!

 

Magesq-3.jpg

Concentration avant le départ, les moteurs vrombissent, ça va partir !!!

 

     Merci Stéphane, le tech de la team et chauffeur du camping-car, Emeline et Gaëtan, Greg, Tatie Béa, Tonton Philippe, Johanna, Marianne et Kévin de votre présence, aide et soutient.

Merci Sylvie et Marco, de suivre les courses par téléphone. 

Repost 0
Published by The dream of Toinou - dans Le karting
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Maman fait l'école
  • Contact

Bienvenue dans le rêve de Toinou.
C'est l'histoire d'un pré-ado de 12 ans, déscolarisé depuis un an et qui vit sa passion à fond. 




Le fan-club de Toinou.